Toi, moi, nous..


Quand l’histoire collective est lourde de conséquences, le rêve individuel est toujours possible. Ainsi de notre imparfait nait aussi la vérité humaine de notre envie d’être. Sachant que le regard de l’autre est  celui de notre paraître. N’oublies pas que celui (celle) qui te hait  souffre de l’envie de te ressembler.

***

Quand parfois la réalité t’échappe, il te faut juste oser faire face. En n’oubliant jamais que savoir n’est pas croire. Que de l’illusion du sensible naît  aussi ton désir d’être. Et que ta confusion sera d’autant plus grande que tu seras insécure.

***

Quand l’humain se croit sans lendemain, il désespère de son désir d’avenir. Ainsi tu dois être la personne positive qui ose prévoir que demain progressera. N’oubliant jamais qu’apprendre ce n’est pas seulement se souvenir d’avoir peur. Que le choix de ta raison sans la passion restera juste une intention. Et que de ta joie d’agir naîtra la juste récompense de tes bonnes pensées.

***

Eveillé de ce qui précède  toi et moi deviendrons nous. Pour toujours et pour la nuit des temps. Sachant que de l’intime naît aussi l’universel. Ensemble nous serons soleil dans notre monde.

Surtout n’oublie jamais que je t’aime et que je te ressemble !

3 responses to this post.

  1. L’intime est l’universel

    Répondre

  2. Nous l’oublions souvent par faiblesse d’être présomptueux. Merci!

    Répondre

  3. Mon Dieu mais qui a écrit ces beautés ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :