anaphore


L’anaphore (substantif féminin), du grec (reprise, rapport), est une figure de style rhétorique et littéraire qui consiste à commencer des vers, phrases ou ensembles de phrases ou de vers, par le même mot.

 

L’utilisation de l’anaphore est très courante notamment dans les textes publicitaires ou l’on répète souvent le nom de la marque ou du produit au début de chaque phrase comme pour scander.

 

Curiosité, dans la lithurgie catholique,  le terme veut dire l’acte de présenter vers le haut une offrande à Dieu ; pour eux c’est  donc le terme grec qui désignerait le geste sacrificiel. Les anaphores, dites aussi liturgies syro-antiochienne , contiennent seulement les prières qui commencent au baiser de paix après le symbole de Nicée. Elles furent développées par les évêques, principalement chez les syriaques, grâce à une certaine décentralisation qui permettait aux métropolitains et aux évêques de régler de par eux-mêmes les besoins en prières liturgiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :