Les présénilines


Sont des membranes protéines situées sur le chromosome 14 qui font partie d’un complexe protéique. Elles sont par exemple responsables des diverses formes d’Alzheimer par des dépôts amyloïdes. L’accumulation de présélinine altère la mémoire des cerveaux âgés.

La production de la protéine amyloïde, en association avec une diminution de son élimination du cerveau, résultent en une cascade d’événements qui mène éventuellement à la dysfonction cellulaire, à la mort cellulaire, et aux troubles associés tels l’amylose secondaire, la maladie d’Alzheimer, et l’accident cérébrovasculaire, les fibres se déposent en grande quantité, elles sont la source d’un taux élevé de mort cellulaire, et du dérèglement des fonctions organiques.

Diverses recherches récentes en neurobiologies sur des souris ont mis à jour les divers éléments cités en relation avec la protéine PS1.

Ce que personne n’est toutefois arrivé à saisir, c’est le pourquoi et le comment PS1 mute-t-il, et qu’entraîne-t-il comme conséquences dans le cerveau. Evacuerait-il, comme certains le suggèrent, une protéine toxique appelée Amyloïde-beta, laquelle, ça on le sait, se retrouve en quantité anormale dans le cerveau des malades ?

Une chose est par contre connue: la mutante PS1 et la protéine qu’elle produit rendent les neurones davantage sensibles au stress et être davantage sensible au stress est susceptible de faire des dégâts. C’est sur ces bases qu’il faut lire la recherche dirigée par Kazunori Imaizumi, de l’Université d’Osaka.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :