Le premier pas de l’homme sur la lune


L’année 1969 et l’événement exceptionnel des premiers pas de l’homme sur la lune a marqué ma mémoire d’une manière indélébile de plusieurs manières.

Cette année fut importante pour moi à plusieurs titres :

D’abord j’avais vécu 1968, en tant que jeune apprenti  et je m’étais mobilisé dans les rues de Genève avec d’autres pour deux causes qui m’ont tenu à cœur.

Une grève de la faim sur la plaine de Plainpalais pour manifester contre les lourdes peines qui avait été octroyée par l’armée contre des objecteurs de conscience.

Puis j’ai aussi participé aux manifestations pour obtenir la 4 ème semaine de vacances pour les apprentis.

Oh ce n’était pas aussi chaud qu’à Paris… mais nos CRS genevois n’étaient pas mal non plus dans la violence contre les manifestants. Et dans la rue on criait … Schmitt démission.  Contre cet homme politique qui était le conseiller d’état responsable de la police genevoise à cette époque.

En cette année 1968, mal conseillé, je suis également entré en apprentissage dans un garage situé en dessus de la Gare de Genève, à la rue de Vermont. C’est ainsi que j’ai pu découvrir ce qu’était l’exploitation humaine.  L’apprenti que je croyais être, était devenu le balayeur officiel et le pompiste attitrés payé par mois à l’époque CHF 150.-. Somme que je devais remettre à l’échéance de chaque mois à ma mère. Je devais y travailler des horaires allant de 8h le matin à 20h du soir. Avec quelques pauses rassurez-vous…Sans oublier le samedi matin.

Pour mon premier job, j’ai ainsi connu de suite ce qui pouvait m’arriver de pire dans le monde professionnel et c’est grâce à cela que je suis devenu syndicaliste à la FOMH, un syndicat qui deviendra ces années là, la FTMH, car il ne faisait déjà plus  bon, à ce moment d’être considéré comme un ouvrier, il valait mieux devenir un travailleur.

Côté famille, la chance n’était pas non plus au rendez-vous, en pleine adolescence, et victime d’injustices et d’incompréhensions quotidiennes, je n’ai donc pas bénéficié ni de l’écoute attentive, ni de conseils avisés de parents protecteurs.

Heureusement que j’ai découvert la solidarité entre personnes d’un syndicat ce qui m’a permis de me libérer de cet apprentissage d’esclave du monde économique.

Côté famille le choix qui m’a été proposé était simple, ou tu continues l’apprentissage ou tu quittes la maison. Alors je suis parti, et cela juste quelques mois après cet événement du premier pas de l’homme sur la lune. J’allais découvrir la rue, la faim, les combines pour survivre. Eh oui cela ne passait pas dans le tiers monde mais bien à Genève et en 1969.

Durant cette période de désespoir ambiant qui m’habitait  alors dans ma vie, je me souviens que je suis tenu éveillé jusqu’à 4 heures du matin pour assister à l’exploit. J’étais le seul de la famille à avoir attendu l’événement aussi tard. C’est donc dans une maison endormie que j’ai assisté seul, mais en même temps avec des millions (peut-être des milliards) de personnes, à la télévision en direct à l’événement.

Ce fut pour moi comme une révélation, une sorte de prise de conscience que j’appartenais à une planète ou il se passait des choses formidables. Ou le monde n’étais pas  fini, cantonné à Genève et à sa misère,  mais ouvert sur un univers plein de promesses d’aventures exceptionnelles.

Les années qui suivirent allaient me prouver que je n’avais pas tort de penser cela… À ce moment là. 

La télévision fut pour moi pendant ces années difficiles de mon enfance et de mon adolescence, une source de réconfort, de rêves et d’ouverture de mon intelligence sur la culture et le monde. Elle m’a donné envie de découvrir l’horizon hors de chez moi et aura été le déclencheur d’une vie qui deviendra passionnée et passionnante.

Mais cela, vous pourrez peut-être le découvrir, si je décide d’écrire un jour, afin de témoigner de l’histoire de ma vie,  de cette existence vécue que je peux qualifier, aujourd’hui avec le recul, d’aussi exceptionnelle que fut ce premier pas de l’homme sur la lune.

A suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :