Le voyage en rêve


Détends tes rides

Penses en timide

Fais le vide

Des pensées avides

Et en rêve, tu voyageras

 

Joues le mort

Sort de ton corps

Deviens fort

Des illusions de ton sort

Et en rêve, tu voyageras

 

Fuis la pensée matérielle

Rejoins l’universel

Subis ton essentiel

Et de ton immatériel

En rêve, tu sauras voyager

 

Ceci fait

Vif fil de lumière tu es

Avec ce grand trait

En voyageur de l’abstrait

En rêve, tu aimeras voyager

 

Puis le mal de vivre

Te ramèneras ivre

Encore plus riches

Avec fortes envies de vivre

Car en rêve, tu auras voyagé

 

Puis un jour le rêve s’achèvera

D’une façon  toujours trop brève

Victime de l’aspiración complice

Comme si tu choississais l’ultime vice

L’envie s’en ira vers l’ultime rivage

Alors jamais plus, ni en rêve, tu voyageras

 

 

One response to this post.

  1. Posted by claudine on 29 avril 2009 at 17 h 06 min

    j\’ai bien aimé quoiqu\’un peu triste. Est-ce parce qu\’il pleut que le poète est si lugubre ? Chouky

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :