Métaphore, geste métaphorique


La métaphore est un processus de la pensée, elle est l’art d’associé des mots pour produire un sens distinct. Ce serait aussi le signifiant de l’association de deux mots.

En grec :  Meta = au delà, après  / Phore = porter, pousser, aller de l’avant, transporter

Voici quelques associations célèbres d’auteurs qui donnent du sens à ce qui précède : Divin miroir. Bulle de silence. Tapis de feuille. Rusé comme un renard

En d’autre termes la métaphore c’est quand l’association de deux mots produisent un sens différend ou une réalité différente.

La métaphore trouve tout son sens dans la poésie, le conte imaginaire, l’éveil d’un rêve produit par l’association de deux mots qui ont chacun leurs signification propre mais génère une idée nouvelle.

On peut aussi dire que la métaphore naît lorsque l’évocation de deux mots exprime un reflet différend au sens initial de chaque mot.

La métaphore est ainsi un outil clé de notre imaginaire, de la production de nos pensées, du sens que l’on veut donner à notre expression, de notre façon de décrire nos envies.Elle est un outil nécessaire à notre devenir.

Sans métaphore la réalité reste brute, grossière et sans avenir.

Mais la métaphore n’est pas seulement  liée qu’à la linguistique est elle aussi chez l’enfant un élément de son développement  lors du jeu lorsque celui consiste à prendre un objet pour un autre. Par exemple : lorsque l’enfant se sert d’un bout de bois pour l’imaginer en fusil ou d’une casserole pour en faire un chapeau. Il donne alors naissance au geste métaphorique.

Celui de l’adulte peut s’apparenter au mime, lorsque il exprime, transporte, véhicule, accentue par le geste un sentiment humain. Le geste métaphorique est aussi très utilisé dans le théâtre et dans tout l’art oratoire lorsque qu’il s’agit de ponctuer ou d’associer des mots à des images par des gestes.

C’est aussi lorsque le geste est la composante non-verbale du locuteur  traduisant l’expression d’une pensée qui parfois… trahis en exprimant le contraire, transporte et enthousiasme en soulignant la pertinence, souligne la sincérité de l’auteur.

One response to this post.

  1. Bonsoir pierre-Alain,merci pour cette diplication de la CLE,je l\’ai trouvé pour ma part mais,elle ne convient pas à la raison pure que l\’on s\’en fait.Je la garde donc,en exprimant le contraire sous réserve que mon interlocuteur,me dirige dans le sens que j\’ai choisi grace à la clé qu\’il m\’a donné.Sa méthaphore n\’est pas mauvaise,je peux l\’utiliser mais,mon avis est différent.Bisous,affectueusement,ici,la tempête est pour dans quelques heures.Prenez soin de vous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :