L’apeline contre le diabète type 2 ?


L’apéline a été découverte en 1998 par des chercheurs français dirigés par le professeur Philippe Valet de l’Institut national de la Santé et de la Recherche médicale (Unité Inserm 858 à Toulouse). Elle joue un rôle crucial dans le maintien de l’équilibre hydrique des fonctions cardiovasculaires. Elle pourrait représenter une nouvelle cible thérapeutique dans le traitement de l’insuffisance cardiaque ou rénale, et les états de rétention hydrique.

 

L’apeline est également un peptide produit par le tissu adipeux qui aurait un rôle similaire à celui de l’insuline dans la régulation de la teneur en sucre du sang.

 

Une voie nouvelle est peut-être en train de s’ouvrir dans la prise en charge du diabète car grâce à cette protéine, l’équipe française citée a découvert un mécanisme inconnu d’absorption des sucres par les cellules qui  selon les articles parus dans plusieurs revue scientifiques dont Futura Sciences et Sciences Avenir de décembre 2008 ouvrirait de nouvelle voies pour les traitements du diabète de  type 2.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :