Neuromédiateur ou neurotransmetteur ?


Le neuromédiateur ou médiateur chimique est une substance chimique (appelée également neurotransmetteur), fabriquée par l’organisme et permettant aux cellules nerveuses (neurones) de transmettre l’influx nerveux (message), entre elles ou entre un neurone et une autre variété de cellules de l’organisme (muscles, glandes).  

 

Divers médiateurs chimiques ont été identifiés à ce jour :

L’acétylcholine.

La choline.

L’acétylcoenzyme A.

L’acétylcholinestérase.

Les amines biogènes.

Les acides aminés.

Les peptides.

L’adénosine.

Le monoxyde d’azote.

La mélatonine.

Les stéroïdes.

La progestérone.

La dopamine.

La noradrénaline.

L’adrénaline.

Les catécholamines.

La glutamine.

 

Chaque médiateur  mériterait une plus ample définition car il faut savoir qu’un mauvais fonctionnement ou un déficit d’un neuromédiateur est susceptible d’entraîner une pathologie. C’est le cas par exemple de la maladie de Parkinson, dans laquelle il existe un déficit en dopamine.

 

Dans les autres maladies concernées ont trouve également Alzheimer, l’épilepsie, toutes les addictions, les migraines, les accidents vasculaires cérébraux, les troubles de la mémoire, les vertiges, et plus généralement les maladies liées au cerveau.

 

Les sciences qui étudient ces phénomènes sont les neurosciences et de très grandes découvertes sont attendues dans ce domaine ces prochaines années.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :