La magie de nos illusions..


Il faut beaucoup de courage pour oser remettre en question ses croyances, car si elles n’ont pas été choisies,  en règle générale, nous les avons acceptées par amour pour ceux qui nous les ont suggérées

 

Un pourcentage important de nos croyances sont fausses et notre raisonnement a le ressenti qu’elles sont erronées sachant intuitivement quelles sont souvent fondées sur des peurs.

 

Il est vrai aussi que chaque fois que l’on exprime de la colère, de la jalousie, de l’envie ou de la haine on ressent comme un feu destructeur qui nous  consomme à l’intérieur de soi.  Un feu mental qui nous détourne à la fois  de nos pensées les plus positives et de nos principaux objectifs initiaux. De notre simple et légitime aspiration à être heureux.

 

Naturellement toute personne recherche sa vérité… sa beauté, son équilibre et  la justice dans ses comportements.

 

Pour y parvenir nous avons besoins de passer des accords avec à notre raisonnement et notre intelligence.

 

En ayant au préalable,d’abord pris conscience des influences néfastes subies, pour ensuite résister aux méfaits diffusés par les mensonges nés des croyances qui nous ont été imposées et que nous avons accepter à tort.

 

Les Toltèques appelle cela le mitote. Les Indiens sanskrits dans la philosophie védique, nomment nos confusions  du raisonnement, l’illusion du mâyâ,  illusion du monde physique que notre conscience considère à tort comme la réalité.

 

Les croyances reçues nous ont mis dans l’idée qu’être en accord avec soi même n’est pas suffisant, qu’il faut aussi faire confiance à autrui, à ceux qui nous aiment et à vivre en fonction du point de vue des autres. Ce qui fait naître en nous,  la peur de ne pas être accepté, de ne pas être bien selon eux et/ou pas assez conforme à leurs croyances.

 

Nous avons appris à plaire à ceux qui nous aiment et qui ont leurs propres images de la perfection à laquelle il nous est souvent impossible de ressembler.

 

Chacun(e) d’entre-nous doit formuler et définir sa propre envie de perfection pour établir son propre équilibre entre ce qu’il (elle) aura envie d’être.

 

Puis, comme nous sommes de faibles êtres confrontés à l’inconnu de nos vies ; confronté  de surcroît à la puissance des forces de la nature qui nous environne, aux faits et savoirs que nous ne connaissons pas encore alors nous doutons de nous même, de nos capacités.

 

Certains hommes ont inventé les dieux pour nous impressionner, nous rassurer, se servir de nous et nous conduire vers le destin qu’ils souhaitaient nous imposer pour servir leurs intérêts.

 

De là sont nées la plupart de nos lois, de nos illusions, de nos déformations de la réalité.

 

Désormais  nous avons appris que nous ne sommes pas seulement ce que nous croyons être.

 

Que nous n’avons pas choisi  ce que nous pensons être notre authenticité ?

Nous n’ignorons plus que nous avons accepté de porter des masques sociaux pour être conforme à l’image que les autres attendent de nous en retour.

 

Ils nous restent alors à trouver comment corriger nos comportements, modifier nos attitudes.

 

Avez-vous une idée à nous faire partager dans ce but ?

2 responses to this post.

  1. Je porte aussi un masque pour ma liberté,dans ce monde j\’ai eu l\’espérience d\’étre moi même ça ne m\’a apporté que des souffrance,des tourtures physique et morale,dont j\’ai changé de comportement ,je ne parle pas de moi sur mon blog,que mes impresions et mes ressentis,n\’en déplaise au détracteur.Je ne commétrais plus l\’erreur de me montrer en publicsur mon vrai visage,qui est tel que je suis dans mon cocon avec ma fille.J\’ai trop subis,des agressions,mon aparence de poupée barbie plait à ma famille,je suis toujours sur mes garde dans la rue,que puis-y-faire,la nature m\’a gatée.Aprés des agressions je suis restée aphasique,l\’incompréhension des autres alors je me suis enfermée.Puis deux fois la mort est venue me chercher,une fois par un accident  mortel,je suis réssucitée,ma vision du monde à changée,ma vie à changée,je ne suis plus dans le superficiel,je cherche la vérité et comdanme car je le ferai jusqu\’à épuisement,c\’est devenu ma doctrine,je veux vivre en paix avec moi et les autres.La deuxième vision de la mort un risque et protocole de l\’OAP,accident de travail,la mort allait m\’emporter sans que je ne m\’enaperçoive,ma famille à mon chevet,ma soeur qui me pleurait,ma fille de retour rapide pas encore malade,mais je le suis encore pourtant je m\’oublie pour vaincre ça maladie ,c\’est cruel,qu\’elle lui soit tombée dessus dans ses meilleures années,je ne tolère pas.Les comportements chagent les individus au grés de leurs expérience avec la vie.C\’est tout pour aujourd\’hui,merci de vos com,ils sont les biens venus.Vos réflexions me touchent.Merci.Amicalement

    Répondre

  2. Posted by Julio on 26 août 2008 at 23 h 36 min

    Oui peut-être mais que fessons nous de sais millions de malheureux qui cherche un espoir ?peux ton leur interdire de croire  en une force mystérieuse qui les aide à aller de l’avant ! »Et qui en plus châtie les méchants et récompense les justes ! »

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :