Biofeedback ?


Il s’agit de diverses technologies médicales modernes utilisant  l’électricité à  faible intensité pour mesurer ou provoquer des stimulations électriques.

Selon wikipedia  « au  sens large, le biofeedback est un ensemble de techniques principalement relatives à la bioélectricité pour la mesure de fonctions organiques, basées sur la visualisation, avec des appareils électriques, des signaux physiologiques. Plus précisément, il y a biofeedback lorsque le sujet en question peut contrôler les fonctions organiques mesurées (par exemple, d’après les résultats et pour corriger un stress) ou involontairement (par exemple, après un changement d’état psychologique tel que la survenue d’un stress). Le mot vient de l’anglais feedback (action en retour ou rétroaction).                                      

Les rétroactions sont très importantes dans de nombreux domaines :
une rétroaction positive amplifie le phénomène,
une rétroaction négative le réduit, provoque un amortissement, la rétroaction peut avoir un effet variable (la rétroaction est parfois positive, parfois négative) selon les conditions et notamment selon le délai de transmission qui induit des effets très variés (cycle, comportement chaotique, etc.). »

Découvert dans les années 1970, la première utilisation du biofeedback a été celle du biofeedback EEG (électro-éncéphalogramme) avec les productions d’ondes alpha.

Les inventeurs des techniques de relaxation modernes, Edmund Jacobson avec la relaxation progressive, et Alfonso Caycedo avec la sophrologie, ont utilisé ces techniques pour mesurer l’efficacité de leurs méthodes.

Une des voies  les plus connues est l’utilisation du biofeedback EMG (électro-myogramme), qui depuis une dizaines d’années mesure de la tension musculaire, en complément des méthodes de relaxations traditionnelles (le training autogène de Schultz, la sophrologie, la relaxation progressive d’Edmund_Jacobson). Cet électrodiagnostic consiste à étudier la réponse musculaire après une stimulation électrique indirecte du muscle.  La détection ou électromyogramme étudie les potentiels émis par le muscle lors de contractions volontaires de celui- ci. On y associe l’étude des vitesses de conduction nerveuses (VCN) stimulation et détection qui consiste à mesurer la vitesse de conduction nerveuse motrice à l’aide d’un choc électrique.

Il existe également  le Neurofeedback (NFB), aussi appelé neurothérapie, neurobiofeedback ou biofeedback EEG (EEGBF). Il s’agit une technique thérapeutique qui montre à l’utilisateur en temps réel l’activité de ses ondes cérébrales, mesurées par des électrodes placées sur le cuir chevelu, sous la forme d’une image, d’un son. Neurofeedback permet alors d’entraîner le cerveau pour aider à améliorer sa capacité de régler toutes les fonctions corporelles et de prendre soin de lui-même.

Le Neurofeedback est une procédure sans douleur. Une ou plusieurs sondes sont placées sur le cuir chevelu, et une à chaque oreille. Les ondes cérébrales sont détectées à l’aide d’un amplificateur et d’un instrument de neurofeedback qui traite le signal et fournit la rétroaction appropriée sur l’écran d’un ordinateur.

Le résultat est montré au patient au moyen de jeu vidéo ou tout autre affichage visuel, avec des signaux audio.  Le patient est alors invité à faire le jeu vidéo. L’apprentissage  du bon comportement apporte une récompense alors que celui qui est erroné empêche la poursuite du jeu vidéo. En stimulant  ainsi le cerveau, de la même façon que vous stimulez le corps en faisant l’exercice physique, vous pouvez aider le cerveau à apprendre à mieux fonctionner pour viser à l’amélioration du bien-être.

 

2 responses to this post.

  1. Posted by Michel on 12 mai 2008 at 11 h 24 min

    EXCELLENT ARTICLE
    ces connaissances devraient nous permettre d\’amplifier l\’usage que nous faisons de nos facultés cérébrales occultées par notre culture "libérale"
    le jour vient où tous ces interdits concernant nos pouvoirs mentaux seront balayés par la nouvelle généra

    Répondre

  2. Posted by Michel on 12 mai 2008 at 11 h 30 min

    … seront balayés par la nouvelle génération : celle du Verseau
    grâce à la prise de conscience de l\’état Alpha des ondes cérébrales, déjà certains usent de ces facultés au quotidien, et l\’on en revient progressivement aux pratiques chamaniques populaires si longtemps condamnées par le catholicisme.
     
    la science au service de l\’Homme nouveau…
     
    amicalement
    Michel

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :