Etre ou ne pas Etre individualiste ?


Il y a trop de personne pour qui l’individualisme, le chacun pour soi est comme naturel. Il y a ceux qui pensent que meilleur pour tous va se concevoir comme par enchantement, qu’il leur suffit de le rêver pour qu’il se concrétise. Il y a des personnes qui pensent, qu’il n’y a pas besoin de vision collective ni de projet fédérateur, que tout finira par s’arranger tout seul en raison des nécessités du hasard et les impérieux besoins de l’évolution.

 

Le passé enseigne aux générations à venir  que les sociétés qui préservent la meilleure qualité de vie sont celles qui trouvent un bon équilibre entre liberté et responsabilité individuelle, entre initiative privée et  collective, esprit d’initiative personnelle et volonté de faire avec d’autres.

 

Le savoir enseigne que pour  faire progresser notre vie, dans un espace collectif, nous ne pouvons pas être la seule intelligence, il faut relier les forces de la pensée de divers individus pour que tous et ensemble nous permettions que la société évolue favorablement et durablement. Ainsi les effets cumulés s’additionnent au lieu de s’affronter en pure perte d’énergies réalisatrices.

 

L’intelligence permet d’appréhender l’inconnu, d’évoluer de vérité en vérité jusqu’à acceptation de la réalité du fait ou de l’objet  observé. Ceci pour différencier ce qui est permanent du circonstanciel afin d’agir ensuite en connaissance de cause et déterminer son propre chemin de vie. Le but  de l’intelligence étant de répondre à ses propres attentes essentielles et vitales.

 

Devenir un être intelligent : c’est apprendre et évoluer de l’état d’ignorance à celui de la connaissance et aussi savoir reconnaître ce qui est la réalité visible ou la conséquence inéluctable d’une suite d’événements qui sont d’ordre rationnel ou parfois non connus. 

 

L’intelligence permet donc également, de se construire une vie plus agréable avec plus de facilité, de vaillance, de vitalité et elle est une bonne prévention pour éviter d’être victime de la souffrance provoquée par la négation et le doute de soi même.

 

La confrontation des idées est bien la meilleure manière d’accéder à la plénitude d’un raisonnement partagé, elle est l’outil qui apporte la solution du problème du mieux vivre ensemble, elle est la capacité aussi de faire la bonne estimation rapide et efficace d’une situation.

 

Alors faut-il être ou ne pas être individualiste ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :