Croire ou ne pas croire ?


Celui qui veut savoir cherche une réponse, celui qui croit s’invente une excuse qu’il appelle Dieu. L’utilisation du mot Dieu pour qualifier abusivement ce qui est inconnu est une faiblesse de la pensée qui déresponsabilise et dénature la capacité du raisonnement humain.
 
Cet an nouveau, ce siècle sera-t-il enfin l’âge adulte ou les hommes et les femmes renonceront enfin à commettre les pires crimes et atrocités contre l’humanité au nom d’un non-sens divin né de leur imagination et auquel ils choisissent de croire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :