Retrouvons convivialité et art de vivre


La convivialité, c’est partager un moment avec les autres : membres de la famille, amis, amoureux(ses), collègues, copains, clients…Faire des contacts, organiser un repas de famille, repas d’amis ou déjeuner d’anniversaire, sont des moments conviviaux qui sont autant d’occasions d’échanger, de faire connaissance, de se confier, de s’amuser, de réfléchir ensemble, de séduire, de convaincre… il peut donc se passer beaucoup de choses intenses lors d’un moment d’échange et de convivialité !

La convivialité permet de tisser des liens entre les gens, elle offre le plaisir de partager avec les autres aux cours de nos échanges quotidiens dans la société.

Il est si vrai que quand la société se déshumanise, quand les êtres ne se parlent plus, quand la volonté d’échange n’est plus, quand la curiosité de découvrir l’autre se meurt. C’est collectivement toute notre qualité de vie qui s’amenuise, qui devient stress, qui paralyse notre art et notre plaisir de vivre. Et parfois guerre et source de violence extrême.

Ce désintérêt conduit à avoir des comportements de haine, de rejet, d’incompréhension.

La haine, c’est rejeter l’image de l’autre et et c’est quand l’ignorance de l’autre devient la source de bien des maux dans nos sociétés contemporaines. Le plus grave sans doute  est que peu à peu le manque de convivialité modifie également notre image de soi et perturbe gravement notre vie sociale en nous faisant nous replier sur nous même et s’isoler du monde pour souffrir en silence.

L’image de soi reflète comment on se voit, ce que l’on croit être, ce que l’on croit qu’on est capable de faire, comment on croit que les autres nous voient, elle produit une sorte de photo imaginaire de nous-mêmes, de ce que nous avons en tête, elle précise quel rôle nous voulons jouer, de quel masque nous voulons nous parer pour échapper à la réalité qui nous blesse.

L’image de soi peut-être le moteur ou la négation de notre devenir, une bonne image nous apporte la confiance en nous même, une mauvaise image réveillera nos peurs et nous incitera à mesurer et à se méfier de la médiocrité des autres en nous incitant à ne pas prendre les bons risques calculés.

Ces risques qui permettent d’éviter de subir trop à coeur les nuisances consécutives à leur capacité nuire et de diffuser des médisances destructrices des autres à votre sujet. Si les autres peuvent être parfois un danger, il ne faut pas pour autant renoncer à la convivialité positive.

De grâce, choissisez le camp du dialogue, nous avons tant de bons moments à vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :